création brut2com - mentions légales
Le Nego Chin est une barque à fond plat qui passe dans les eaux peu profondes. Cette embarcation peu stable était utilisée pour la pêche ou la chasse, dans les marais. Traduction : « noie-chien ». C’est une embarcation rustique, très légère, rapide et extrêmement maniable. Cette embarcation est typiquement provençale.

Le Nego Chin se compose de trois planches, une pour le fond et deux cantiés (côtés) relevés aux extrémités et légèrement galbées au milieu. L’ensemble est maintenu par des flèches de bois ou de fer dont le bon écartement assure sa solidité.
L’utilisateur se déplace à l’aide de la partègue (grande perche en bois variant entre 3m et 5 m.). La perche était anciennement en saule (maintenant en Pin). Aujourd’hui ces bateaux sont fabriqués en contreplaqué marin ou en Pin.
La fabrication nécessite beaucoup de travail, plusieurs personnes sont nécessaires à la main d’œuvre. La barque mesure à peu près 5 mètres de long, 65 cm de large et 40 cm de profondeur.

Tuerto
, désigne le trou qui se trouve au bout du nego-chin et qui permet d’immobiliser l’embarcation en y plantant la perche.
Le fait d’immobiliser la barque permettait aux chasseurs et pêcheurs d’ajuster leurs tirs ou de lancer leurs filets.
L’Isle sur la Sorgue fut une grande ville de pêche grâce à ces barques à fonds plats. Les pêcheurs partaient, été comme hiver, armés de diverses manières, en quête d’écrevisses, de truites, d’ombres ou d’anguilles.

Sur le Nego Chin, on se tient debout, il n’y a pas de banc. Cette barque glisse littéralement sur l’eau afin de faire corps avec la rivière et de ne pas effrayer les poissons.